L'œuvre au bref. La nouvelle de langue française depuis 1900

Michel Viegnes

Analyse fouillée du genre de la nouvelle dans la littérature française dès 1900.


CHF 36.- (€20)

Cette étude analyse les principales facettes de la nouvelle en France, en Belgique et en Suisse romande, du début du XXe siècle jusqu’à l’époque contemporaine, sous l’angle de sa poétique spécifique. Il ne s’agit pas d’une histoire de la nouvelle depuis 1900, qui reste à faire, mais d’une analyse de l’art particulier qui produit, dans toute sa diversité, « l’œuvre au bref».

Extrait choisi par le directeur de collection Daniel Sangsue:

Comme le disait Paul Morand, la nouvelle « est ou n’est pas », en un sens, et c’est là peut-être un des paradoxes consolants du genre : s’il existe tant de mauvais romans où l’on trouve malgré tout quelques bonnes pages, il n’y a en revanche que de bonnes nouvelles : les autres se hissent à peine hors du silence et retombent immédiatement dans l’oubli.

 

Professeur ordinaire de littérature française à l'université de Fribourg, Michel Viegnes a publié de nombreuses études sur la poétique du récit bref (Mérimée, Gautier, Schwob, Cendrars, le Clézio) et sur la poésie (Baudelaire, Verlaine, les Symbolistes). Il s'intéresse particulièrement, dans une perspective interdisciplinaire, aux domaines de l'imaginaire et du fantastique.

Titre L'œuvre au bref. La nouvelle de langue française depuis 1900
Auteur Michel Viegnes
Date de parution 01/09/2014
Collection Nouvelle collection Langages
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 335
ISBN 978-2940431267