L'Inondation

Raluca Antonescu

Roman choral qui, tel l'eau, s'infiltre dans l'intimité de huit personnages.


CHF 26.- (€18)

L'Inondation est un roman à la trame minimale: un soir une inondation réveille tout un petit immeuble et à la faveur de cet événement, on se glisse au plus proche de tous ses habitants. Ils se livrent, se lient et se délivrent.
Roman choral, ce texte est porté par des personnages passionnants qui explorent la souffrance non rédemptrice et un panel de bontés, lâchetés, méchancetés et de maladresses.
L'Inondation brosse l'envers du décor des rêveurs, leur souffrance et celle qu'ils infligent aux autres, mais l'arrivée de l'eau aide à percer ce décor et permet les rencontres entre ces êtres solitaires, ouvre une voie à la libération.

L'écriture sert avec grande intelligence le propos, elle y est minutieuse et souple.
L'Inondation est le premier roman de Raluca Antonescu.

Née à Bucarest en 1976, Raluca Antonescu est arrivée en Suisse à l’âge de quatre ans. Elle a vécu une partie de son enfance dans un village suisse alémanique avant de s’établir à Genève. Après une formation aux Arts décoratifs et aux Beaux-arts, elle travaille dans la vidéo et réalise des documentaires. Actuellement, elle est enseignante d’arts visuels à Genève.

L'Inondation est son premier roman (2014). En avril 2017, il est réédité en format poche.
En août 2017 paraît son deuxième roman, Sol.

« L'inondation offre un dispositif intéressant, qui permet d'entrer dans l'intimité des habitants d'un immeuble : on a le sentiment de pénétrer toujours davantage dans leurs intérieurs éclairés, la plume de Raluca Antonescu en guise de faisceau lumineux sensible et respectueux. Enfin, l'eau creuse ses sillons dans l'imaginaire, fait fondre les rigidités, ouvre des passages entre les étages et des voies vers soi et l'autre. La rencontre entre les habitants transformera leurs vies. »
Anne Pitteloud, Le Courrier (octobre 2014)

Titre L'Inondation
Auteur Raluca Antonescu
Date de parution 23/08/2014
Format 13,5 x 20,5 cm
Nombre de pages 296
ISBN 978-2-940431-27-4