Confession téméraire

Anita Pittoni

Traduit de l’italien par Marie Périer et Valérie Barranger.
2 illustrations d’Ugo Pierri.


CHF 23.- (€20)

Anita Pittoni (Trieste, 1901-1982) est un personnage mythique du monde artistique et littéraire italien du XXe siècle. Jeune créatrice de mode audacieuse dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale, sa trajectoire s’oriente dès 1950 vers la littérature quand elle publie son premier recueil de proses poétiques, Les Saisons. Les récits plus tardifs de Promenade sous les armes (1971) forment avec Les Saisons cette Confession téméraire. Deux témoignages inestimables, et poignants, sur ses amis Umberto Saba et Roberto Bazlen viennent clôturer ce livre intimiste. Figure légendaire de l’édition de l’après-guerre, Bazlen la soutiendra dans l’aventure du Zibaldone, l’élégante maison d’édition qu’Anita Pittoni fonde en 1949 
La découverte par le libraire-éditeur Simone Volpato de son Journal 1944-1945 (à paraître à La Baconnière en 2020) et de sa correspondance avec Roberto Bazlen a mis en pleine lumière la personnalité hors du commun et l’œuvre singulière et charnelle d’Anita Pittoni.

«La patrie, c’est la terre où l’on parle sa langue, puis c’est la région où l’on est, puis c’est la ville où l’on est né, puis c’est la maison où l’on vit, puis c’est la pièce où l’on travaille, qui est la plus grande de nos patries, que l’on transporte avec nous dans le monde entier, l’endroit où l’on élit sa patrie: la pièce la plus tranquille, où l’on travaille le mieux.» (Manifeste du Zibaldone)
 

 
Titre Confession téméraire
Auteur Anita Pittoni
Traducteur Marie Périer et Valérie Barranger
Date de parution 10/05/2019
Nombre de pages 216
ISBN 978-2-889600-04-5